sommaire

Silentium… loquetur

Pour mieux agir, pour seconder de façon plus souple votre opération surnaturelle, il faut éteindre mes rumeurs. Je vous offre l'humble fruit de mon silence. Et dans ce silence il y a une victoire sur toutes mes dispersions intimes; sur toute cette multiplicité avide qui me jette bruyamment en dehors de la paix. Et dans ce silence il y a un aveu, l'aveu qu’en dehors de vous il n’y a pas de repos agissant et que, votre plénitude débordant sur ma misère, je n'ai qu'à me laisser envahir pour échapper à la mort. Et dans ce silence il y a un grand désir, calme et tenace, le désir d'être établi enfin dans le définitif et l'éternel et de faire sortir la vérité tranquille de tout le chaos confus de mes folies. Mon silence est votre victoire.
Acceptez-en, Seigneur, l'oblation et si l'infidèle s'étonne et rit de cette minuscule offrande, faites que son étonnement n'ébranle point ma foi, et ne permettez pas que je doute de votre goût pour le silence.
Je le porterai, ce silence, dans toutes mes actions, mais ce ne sera pas à la façon des antiques païens, pour me contrôler seulement et pour qu'aucun pli de ma toge ne se dérange. Ce n'est pas pour songer à moi que je me tais ; ce n'est pas même pour contempler t'a splendeur idéale d'une loi abstraite ni pour admirer en secret les qualités du Sage, toujours maître de lui et gouvernant tous ses gestes suivant la raison. Toute cette philosophie est trop indigente pour vos disciples et quand ils se taisent c'est pour vous écouter, pour vous laisser la place, pour ne pas gêner votre action et pour vous permettre de les modeler suivant votre idée divine. Ce silence n’est pas une porte fermée mais une voie d’accès et le seul moyen que nous avons, infirmes, de collaborer avec l’unique médecin des âmes.
Et si mes paroles ne sortent jamais que des grains du silence, si elles ne sont que l’expression de votre pensée en moi et sur les choses, je pourrai peut-être espérer qu’au jour des rétributions vous n’en trouverez pas trop d’inutiles.

Père Pierre Charles S.J.
in « la prière de toutes les heures »


Retraite de Saint Ignace fssp.retraites.free.fr