Dieu est avec nous

 

St Padre Pio

 


Pour être revêtu du Christ, encore faut-il mourir à soi-même.
As-tu déjà vu un champ de blé parvenu à maturité
Tu auras observé que certains épis sont grands et vigoureux,
tandis que d'autres penchent vers la terre.
Regarde les plus grands : tu verras qu'ils sont vides ;
en revanche, si tu prends les épis qui penchent vers le sol,
ils sont lourds de grains. Conclusion : la vanité est vide.
Celui qui s'attache à la terre y reste accroché.
Il vaut mieux s'en détacher petit à petit qu'en une seule fois.
Pensons sans cesse au ciel.

Tu as peur même dans les bras du Bon Dieu ?
Autant que possible, vis dans le recueillement,
car le Seigneur parle alors librement à l'âme,
et celle-ci est plus disposée à écouter sa voix.
Non, Dieu ne saurait nous abandonner alors même que
nous persévérons dans nos résolutions de ne pas l'abandonner.
Le monde pourrait bien chavirer et tomber dans les ténèbres,
s'en aller en fumée... Mais Dieu est avec nous.
De quoi aurions-nous donc peur ?