Quelques idées de résolution de Carême


1. Tout d'abord se confesser un peu plus souvent, deux ou trois fois pendant le Carême, par exemple. Cela permet d'être plus vigilant, et de recevoir, par ce sacrement, les grâces qui sont nécessaires pour ne pas retomber.

2. Faire un effort sur la prière, en s'astreignant à la régularité (prière du matin, prière du soir...) ou bien, en ayant en famille une prière spéciale pendant le Carême (tout ou partie du chapelet par exemple).

3. Autrefois, le jeûne et l'abstinence étaient obligatoires tous les jours en Carême (sauf dimanches et grandes fêtes). Pour conserver l'esprit de cette pratique ancienne, on s'imposera de petites pénitences : pas de friandises, pas de repas trop abondants ou de plats trop recherchés, pas d'alcool, etc...

4. Un effort de charité envers le prochain, ne sera sans doute pas superflu: support mutuel, serviabilité, visite de malades ou de personnes isolées...

5. On s'abstiendra volontiers aussi de spectacles : cinéma, télévision, ... 

6. On évitera tout dîner mondain pendant le Carême.

7. ... et le temps ainsi gagné sera consacré avec profit à une lecture spirituelle : lire les textes de la messe de chaque jour, dans son Missel ; ou bien, une vie de saint le catéchisme, l'Imitation de Jésus-Christ, etc.

8. Et surtout, beaucoup de bonne humeur : « Pour toi, quand tu jeûnes parfume-toi la tête et lave-toi le visage, pour que ton jeûne passe inaperçu dé tous ».

9. Une résolution énergique, dans un domaine précis (défaut dominant).

10. En cette Année de l'Eucharistie, s'efforcer d'assister à la Messe en semaine, d'aller à l'Heure Sainte, de faire régulièrement une visite au Saint-Sacrement, de bien faire son action de grâce après la Messe, de respecter le silence dans l'église et de lire la lettre apostolique du Pape : « Mane nobiscum Domine ».